top of page

Le festival

Rendez-vous lyrique des Vosges du nord depuis 2019,

la Voix des Forges est un festival poétique, subversif et bucolique où l’opéra décalé s'installe dans les Forges devenues théâtre.
 

À vos agendas ! Les 5, 7, 10, 12 & 13 juillet La Voix des Forges enchante la Vallée.

Le festival lyrique des Vosges du Nord entre à nouveau en scène pour une 6ème édition à la programmation ambitieuse entre héritage et création.

 

Petit retour en arrière… L’an passé, Les Forges ont été foulées par plus de 1 700 festivaliers (vs 1 200 en 2022) en talons aiguilles ou en chaussures de randonnée, en famille, entre amis, en amateurs avertis ou en grands fans d’opéra. Leur point commun ? Partager, les oreilles et les yeux grands ouverts, des soirées tantôt aux airs italiens avec une reprise du Barbier de Séville, tantôt autour de La Grande Duchesse de Gerolstein d’Offenbach. Un véritable succès nous incitant à ouvrir les générales qui elles aussi affichaient sold out. 2023, une année de transition à travers la création de l’opéra participatif l’Opéra des Industries et de son chœur et ouvrant les festivités un jour de plus passant ainsi de trois à quatre soirs.

Aujourd’hui, l’aventure de La Voix des Forges se poursuit pleinement et ouvre l’édition 2024 à “L’amour est un oiseau rebelle”. Fil rouge de cette année, il accueillera dès le week-end d’ouverture les plus beaux airs, duos et ensembles d’opéra sur ce thème... inépuisable à l'opéra (vendredi 5 juillet). La jeune compagnie d’opéra de poche La Chambre à Airs, quant à elle, présentera (dimanche 7 juillet) une version dépoussiérée et criante d’actualité de Rigoletto d’après l’opéra de Verdi.

Quelques jours plus tard, c’est à Carmen de s’imposer sur la scène des Forges de Jaegerthal pour trois dates. Rendez-vous les 10, 12 & 13 juillet pour (re)découvrir cet opéra mythique de Georges Bizet revu par les artistes du festival accompagnés du Chœur des Industries. Une production made in Alsace qui verra les Forges se transformer en cabaret autour de dix chanteurs, trente choristes et treize musiciens qui nous embarquerons dans une œuvre tragiquement enchanteresse…

Ainsi, La Voix des Forges poursuit ses pérégrinations en accord avec ses valeurs profondes : la démocratisation du monde lyrique, la création d’un projet local et l’humain fermement inscrit dans l’ADN du festival. Réconcilier l’excellence artistique, le projet social et la valorisation d’un territoire est bel et bien possible. Et si tout cela perdure, c’est grâce à vous cher public, chers partenaires, chers bénévoles, chers artistes, chers choristes, chers amis des forges.

Je me réjouis de vous retrouver cet été aux Forges de Jaegerthal.



Céline Mellon

Directrice et fondatrice du festival La Voix des Forges

bottom of page